Le PS réclame la publication des documents de Bercy sur EADS

Publié le par webmaster

PARIS (Reuters) - François Hollande réclame jeudi dans Le Parisien que soient rendus publics tous les documents adressés par l'agence de participation de l'Etat à Bercy à propos de la situation d'EADS, dont les dirigeants sont soupçonnés de délit d'initiés massif.

 

"L'Etat doit faire toute la transparence (...) Si l'Etat savait et a laissé faire, s'il a laissé vendre les uns et acheter les autres alors nous sommes en présence d'une affaire d'Etat", estime le premier secrétaire du Parti socialiste.

Il demande également que la Caisse des dépôts et des consignations dise si elle avait été informée par l'Etat de la situation d'EADS au moment où elle a racheté" les titres vendus par certains de ses hauts dirigeants.

"Une commission d'enquête doit se pencher sur le rôle de l'Etat actionnaire. Ce qui relève de la justice, c'est le délit d'initiés, ce qui relève de la responsabilité politique, c'est d'avoir laissé faire", ajoute François Hollande.

Nicolas Sarkozy doit s'exprimer sur une affaire "qui concerne un gouvernement auquel il a appartenu", estime-t-il.

Un rapport préliminaire de l'Autorité de régulation des marchés français révélé mercredi fait état de ventes suspectes de titres d'EADS, en novembre 2005 et mars 2006, par quelque 1.200 personnes physiques et morales, dont 21 des plus hauts dirigeants d'EADS et des groupes Lagardère et DaimlerChrysler, les deux principaux actionnaires privés du groupe. Le document a été transmis au parquet.

La CDC a réaffirmé mercredi qu'elle se joindrait à d'éventuelles procédures judiciaires si les enquêtes sur EADS faisaient apparaître des irrégularités de la part du groupe d'aéronautique et de défense.

Reuters in lemonde.fr

Commenter cet article