Les journalistes montent au créneau

Publié le par webmaster

Les syndicats de la profession appellent à la mise en place d’une loi sur l’indépendance des rédactions.


 

Unis pour la première fois depuis quinze ans, l’ensemble des syndicats de journaliste (SNJ, SNJ-CGT, USJ-CFDT, SJ-CFTC, SPC-CFE, SJ-FO) ont présenté hier une série de propositions visant à garantir la liberté de la presse.

L’intersyndicale exige notamment que les rédactions soient "obligatoirement consultées" lors de la nomination du responsable de la rédaction et lors de "tout changement de politique éditoriale ou rédactionnelle".

Les représentants des journalistes proposent également que l’équipe rédactionnelle puisse "prendre l’initiative d’un scrutin de défiance si la gravité de la situatin l’exige". Ils demandent aussi que les entreprises de presse soient obligées de publier "toutes les informations relatives à la composition de leur capital et de leurs organes dirigeants" chaque année, ainsi qu’à chaque changement dans le statut, l’organigramme ou la composition du capital.

"République bananière"

Cette appel a été lancé à l’occasion du rassemblement hier à Paris d’une centaine de journaliste, indignés par les "coups de boutoir" portés à la liberté de leur profession.

"Rarement l’indépendance des journalistes avait été autant bafouée. Rarement l’un des droits fondamentaux du citoyen, à savoir l’accès à une information honnête, complète, pluraliste et indépendante des pressions politiques, financières et commerciales, avait été autant menacé", s’indignent les syndicats, qui dénoncent la "mainmise" sur le secteur de "quelques grands industriels dont les liens avec le pouvoir en place ne sont plus à démontrer".

"Restructurations et plans sociaux se succèdent à un rythme effréné. Les pressions exercées sur les journalistes atteignent des sommets dignes d’une république bananière. Les cas de censure deviennent monnaie courante. Les rédactions sont perquisitionnées au mépris même de la loi", conclut dans un communiqué l’intersyndicale.


vendredi 5 octobre 2007, par Simon Tenenbaum - lecourant.info


N'oublions pas les principes de notre Démocratie: séparation des pouvoirs et... INDEPENDANCE DES MEDIAS !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article