Dépêches de l'Education du Mercredi 13 août 2008

Publié le par webmaster

Origine = Lettre d'information VousNousIls.fr - 14 août 2008 (hebdo Internet consacré essentiellement au monde de l'Education Nationale)

La gratuité des frais de scolarité à l'étranger coûterait 713 M EUR (presse)

 

L'engagement du président Nicolas Sarkozy d'assurer la gratuité des frais de scolarité à l'étranger va coûter à l'Etat 713 millions d'euros par an, a affirmé mercredi le Canard enchaîné, évoquant un "ruineux cadeau de Sarko aux expatriés".

Interrogé par l'AFP, le ministère des Affaires étrangères n'a pas confirmé ce montant.

L'hebdomadaire cite une simulation effectuée par l'Agence française de l'enseignement à l'étranger qui n'a pas été publiée.

"D'ici dix ans, appliquée du lycée jusqu'au CP (sans parler de la maternelle) la gratuité coûterait à l'Etat la bagatelle de 713 millions par an. Intenable!", écrit le Canard enchaîné.

Pour l'hebdomadaire, au moment où le gouvernement "ratiboise les effectifs des profs", cette décision va "surtout profiter aux plus aisés" et "l'addition pour l'Etat s'annonce carabinée".

En juillet, le chef de la diplomatie Bernard Kouchner avait expliqué avoir "beaucoup de mal à convaincre" M. Sarkozy des "inconvénients" de la gratuité, notamment de la différence de traitement entre les Français en bénéficiant et les "locaux", et la quasi-disparition du système des bourses.

Surtout, "il y a des gens qui n'en avaient pas besoin", avait déploré M. Kouchner, lors d'une audition au Sénat, en référence à ces élèves de terminale qui ont bénéficié cette année de la gratuité alors que leurs parents disposaient de revenus annuels compris entre 500.000 et 2 millions d'euros.

L'Etat a déjà pris en charge les frais de scolarité pour la terminale en 2007-2008, avant de le faire pour les élèves de première à la rentrée, jusqu'à couvrir l'ensemble des classes en 2020. La prise en charge des frais en 2008 a coûté 20 millions d'euros, avait dit M. Kouchner.

"Comme vous le savez, le président de la République avait pris lors de la campagne électorale l'engagement que la communauté nationale prendrait en charge les frais de scolarité de nos compatriotes à l'étranger pour les classes de lycée. Cet engagement est donc mis en oeuvre par le gouvernement", a indiqué mercredi le Quai d'Orsay.

"Quant au chiffre avancé par la presse, nous ne le confirmons pas", a ajouté le porte-parole adjoint, Frédéric Desagneaux

Il faut préciser que les lycées français à l'étranger ne sont pas toujours gratuits, (même ceux qui ne sont pas privés)  loin de là et coûtent parfois plusieurs milliers de dollars (ou l'équivalent). Dans certaines villes des USA cela représente  parfois jusqu'à 15.000 dollars.
Mais les français de l'étranger votent en général dans le "bon sens"..........surtout quand on leur fait une si belle fleur.

Commenter cet article