Le berger, le lait, le tracteur

Publié le par webmaster

Comme chacun sait, le prix du lait a doublé depuis dix-huit mois. Mais où est-il produit ? Un peu partout dans le monde, y compris au Sahel.

Aujourd’hui, le berger peul du Sahel produit probablement le lait le plus cher du monde et il est le plus pauvre. Pourquoi ? Parce qu’il obtient de sa vache un litre de lait par jour, là où le fermier néerlandais en obtient 35. Le berger peul pourrait multiplier sa productivité par 10 et devenir 10 fois plus riche. Pour cela, il faudrait des trayeuses électriques, une chaîne du froid, de l’électricité pour puiser l’eau, des efforts en nutrition et des soins vétérinaires.

"La principale différence entre une vache sahélienne et une vache néerlandaise, c’est leur consommation d’énergie", disait  aux récentes rencontres économiques d’Aix-en-Provence le banquier franco-béninois Lionel Zinsou, ancien collaborateur de Laurent Fabius.

Mais quelle conclusion en tirer du point de vue du développement durable ? [...]


Pour lire la suite de ces questionnements autour de la mondialisation, n'hésitez pas à aller faire un tour sur le blog de Jean-Louis Bianco, tout à la fois passionnant, déconcertant et rafraîchissant !
http://www.depresdeloin.eu

Publié dans Rénover et Inventer !

Commenter cet article