"Sarkozy est là, les bras ballants face à la crise financière"

Publié le par webmaster

Ségolène Royal s'en prend violemment à Nicolas Sarkozy. "Il y a une crise financière, et que fait-il ? Rien, il est là, les bras ballants, en train de nous faire des taxes sur les piques-niques. Où on est, là ?", s'est indignée la présidente de région Poitou-Charentes sur RMC et BFM-TV.

"Il nous avait promis une baisse de quatre points de fiscalité pendant la campagne présidentielle, et aujourd'hui, il y a un impôt nouveau qui a été inventé tous les mois (...) Il avait promis une augmentation des petites retraites, aujourd'hui les petits retraités ne font plus qu'un repas par jour (...) C'est pas possible que ça continue, c'est n'importe quoi ! Il y a une espèce d'incohérence, d'inertie, un égoïsme insupportable", a lancé l'ex-candidate PS à la présidentielle.

"Chaque lobby va monter au créneau pour garder sa niche "

Ségolène Royal a aussi reproché au locataire de l'Élysée d'avoir fait "porter le chapeau" à la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie dans l'affaire du fichier controversé Edvige. "Qui peut imaginer que Nicolas Sarkozy n'était pas au courant" du contenu du décret dont le Premier ministre a demandé la refonte intégrale, a-t-elle demandé. Pour enfoncer le clou, la candidate plus ou moins déclarée au poste de premier secrétaire du Parti socialiste a estimé qu'avec le plafonnement des niches fiscales, "on va construire une usine à gaz" avec "des débats parlementaires interminables où chaque lobby va monter au créneau pour garder sa niche".

Verbatim de l'interview de Ségolène Royal sur BFM - lu sur le site Internet du Point : http://www.lepoint.fr

Commenter cet article