Fiers d’être Socialistes

Publié le par webmaster

Pourquoi choisir la motion E ?

E comme EQUIPE

La motion E, "L'espoir à gauche, fiers d'être socialistes", est portée par une équipe de 15 premiers signataires, par plus de 8.000 militants, femmes et hommes, qui ont signé les contributions "Combattre et proposer" (Ségolène Royal, Vincent Peillon, François Rebsamen...), "La Ligne claire" (Gérard Collomb, Jean Noel Guérini, Manuel Valls.. ), "Aux militants"  (Gaëtan Gorce) et "Unité et refondation(s)" (Frédéric Léveillé), "Donner une cohérence à la gauche et un espoir à la France" (Julien Dray) . C'est une équipe rajeunie (Aurélie Filippetti, Delphine Batho, Najat Belkacem, Guillaume Garot), appréciée et reconnue, rassemblée autour de ses convictions socialistes.

E comme ENGAGEMENT

La motion E encourage l'engagement citoyen.
La démocratie participative, déjà largement développée par nos élus dans les territoires, est un véritable antidote au populisme. Elle confirme le socialisme et la démocratie dans leur rôle historique de formation et d'émancipation.  Elle restaure à chacun une part de pouvoir politique en donnant la parole à ceux qui ne l'ont jamais. Nous mettrons en œuvre nos engagements en de parité hommes/femmes et de diversité d'origine de nos représentants et candidats. Cet engagement c'est l'ouverture du parti vers les jeunes, pour la France métissée, un tarif de  cotisations transparent et abordable ainsi qu'une plus grande convivialité.

E comme ETHIQUE

Notre Parti se doit de montrer l'exemple, modèle d'élaboration collective mettant en œuvre les meilleures pratiques de transparence, de gestion publique et de communication. Seule l'application de nos programmes nous permettra de gagner en crédibilité.
L'Ethique c'est aussi et surtout le respect des militants, la crédibilité, la cohérence entre la parole et les actes, pour la France mais aussi à l'intérieur même de nos sections et nos fédérations.

E comme EGALES

La motion E milite pour une règle paritaire applicable dans toutes les instances nationales et fédérales. Elle veut favoriser la mise en place d'une société harmonieuse où chacun (femme et homme) aura sa place à égalité : en politique comme dans la vie professionnelle, dans la société, dans la famille.

E comme ECOLOGIE

L'enjeu écologique est le levier d'un développement différent que la France et l'Europe doivent promouvoir et soutenir. L'Etat doit soutenir la recherche et toutes les initiatives destinées à répondre à l'urgence climatique, à rééquilibrer les échanges Nord-Sud, à impulser un développement respectueux de notre environnement et des générations futures.
La motion E propose  la création d'un fonds "après-pétrole" financé par une taxe sur les compagnies pétrolières, avec comme objectifs la subvention des installations en énergie renouvelable, le financement des transports alternatifs propres, l'utilisation de nouveaux matériaux, la rénovation thermique des bâtiments, etc ….

E comme ECONOMIE SOLIDAIRE

Oui à l'innovation ! Oui à l'économie sociale et solidaire ! Non à l'économie de rente ! L'urgence économique nous appelle à lutter contre la dérive spéculative par une régulation renforcée des institutions financières et des fonds d'investissement. Le financement de notre économie, de nos emplois, de nos logements, de nos retraites, est une chose trop sérieuse pour être laissée aux mains des spéculateurs !

Entre autres mesures, la motion E propose la création d'une banque publique pour accompagner le développement des PME et le soutien à l'économie sociale et solidaire. Les aides publiques doivent favoriser la création nette d'emplois et lutter contre la précarité du travail.

E comme EFFICACITE DE L'IMPOT

L'impôt est l'instrument essentiel de la solidarité. Il faudra mener en France une révolution fiscale pour rendre l'impôt plus juste. La motion E propose en particulier la fusion de l'impôt sur le revenu et de la CSG en un impôt progressif. Elle propose aussi de supprimer les niches fiscales dont celles créées par le paquet fiscal.
Enfin, nous militons pour un rééquilibrage entre prélèvements sur le travail et sur le capital pour que les entreprises qui augmentent les salaires et créent des emplois paient moins de charges que celles qui refusent de le faire.

E comme EGALITE DEVANT LA RETRAITE

La retraite, c'est le patrimoine de ceux qui n'ont pas de patrimoine ! Notre Parti doit se battre pour garantir le système par répartition !
La motion E propose que la gauche milite pour un système de retraite "par points" - à cotisations égales, retraites égales -  dans lequel chaque cotisant disposera d'un compte personnel sur lequel il accumulera des droits en fonction de ses cotisations, sans remettre en cause le principe de la retraite par répartition.  Ce système offre l'avantage que les salariés ne perdent rien, lorsqu'ils changent de statut.

E comme EDUCATION

L'éducation, encore l'éducation, toujours l'éducation ! Elle est au cœur du projet socialiste !  De la crèche au doctorat, en passant par les lycées professionnels, les classes artistiques ou sportives, la formation permanente et professionnelle. L'éducation pour toute la société et tout au long de la vie demeure une priorité socialiste.
La motion E propose un service public de la petite enfance, la définition d'une norme d'élèves par classe, la revalorisation du statut de chercheur, et la création d'un capital de formation personnel, qui accompagne le salarié tout au long de sa vie active.

E comme EMANCIPATION

L'émancipation par la culture et par la connaissance. Les nôtres et celles des autres, pour vivre mieux ensemble.
La France doit redevenir la nation de la culture, de la création, de la réflexion, du débat, de la polémique et de la critique, conditions essentielles de la démocratie" et "Le partage de la culture doit redevenir une de nos priorités, face à l'uniformisation de la société, sa consumérisation,  son américanisation, sa médiatisation.

E comme EUROPE

La construction de l'Union Européenne est un beau projet, socialiste et social démocrate, gâché par des concessions entamant le projet politique pour la cause unique du marché commun.
Engagée dans son approfondissement, la motion E propose de travailler en priorité à l'adoption d'une directive qui protège les services publics des règles communes de la concurrence.
Elle propose une Europe des grands projets, capable de faire face aux défis industriels, énergétiques et écologiques, de promouvoir les idées de régulation économique et financière ainsi qu'un standard social optimal face au libéralisme dominant dans les politiques européennes. Pour défendre un projet de gauche en Europe, il nous faut renforcer les liens entre partis socialistes et sociaux démocrates de l'Union Européenne, nos partenaires du PSE et développer un réseau de militants européens, seul à même de mener la campagne commune qui permettra à la gauche de reprendre en mains les affaires de l'Europe.
Rendons aux citoyens la confiance dans cette aventure unique, la  seule qui puisse nous rendre forts dans le contexte de mondialisation.

Enfin, E comme ESPOIR !

Redonner ESPOIR à gauche, aux millions de Français qui souffrent, en France et à l'étranger, mais aussi à tous ceux qui, partout, croient en la France solidaire, qui accueille, protège, aide, émancipe. Affirmer notre fierté d'être SOCIALISTES, voilà ce qui nous donne envie de voter, le 6 Novembre, pour la motion E.

"L'heure de nous-mêmes a sonné" disait Aimé Césaire.
Plus nous serons nombreux à voter pour la motion E, plus forte sera la capacité du Parti Socialiste à porter haut nos valeurs de solidarité, de laïcité, de liberté, d'égalité, de fraternité.

 


Publié dans Rénover et Inventer !

Commenter cet article