Ambiance électrique au procès Taser-Besancenot

Publié le par webmaster

Par Eric Pelletier, mis à jour le 21/10/2008 13:19:31 - publié le 20/10/2008 22:21

 

Le leader de la LCR était assigné en diffamation par la société qui commercialise le Taser en France. Mais, cet après-midi, devant la 17e chambre, les deux parties avaient à l'esprit les soupçons qui pèsent sur son PDG, Antoine di Zazzo, soupçonné d'avoir fait espionner le facteur et ses proches.

 

Le leader de la LCR était assigné en diffamation par la société qui commercialise le Taser en France. Mais, cet après-midi, devant la 17e chambre, les deux parties avaient à l'esprit les soupçons qui pèsent sur son PDG, Antoine di Zazzo, soupçonné d'avoir fait espionner le facteur et

ses proches

 

lire la suite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article