Premières tendances: Royal en tête, Delanoë en difficulté

Publié le par webmaster

Ce ne sont que des pointages partiels – ils portent sur 35 fédérations et ont été communiqués peu après minuit– mais ils semblent confirmer une tendance plus générale : la motion E (Collomb-Royal) serait en tête avec 31% des voix, distançant la motion A (Delanoë) qui serait autour de 27%. Derrière, les motions Hamon et Aubry se situeraient autour de 20%.

Toutefois, cette évaluation partielle ne prend pas en compte les résultats de la fédération du Pas de Calais, la plus importante de France, où Martine Aubry est très bien implantée. Mécaniquement, la maire de Lille pourrait rejoindre voire dépasser la motion Delanoë. Cette dernière semble réaliser des scores en deçà de ses objectifs. Ainsi, la motion A obtiendrait 37 % des suffrages à Paris devant la motion Royal (25%). La prise en compte, plus tard dans la soirée, des grosses fédérations devrait – en principe – réduire le score de la gauche du parti (Hamon) et de la motion Delanoë.

Globalement, les premières indications font état d’environ 125 000 électeurs soit un taux de participation d’environ 55%.
La suite de la soirée électorale socialiste permettra de confirmer ou non ces premières tendances.

Jean-Michel Normand, en direct de la rue de Solférino

Le Monde
 

  

Commenter cet article