Communiqué de Najat Vallaud Belkacem

Publié le par webmaster

"Les militants socialistes exigent d'abord le changement : ils ont choisi Ségolène Royal pour le mener."

Tel est le message très clair que les militants socialistes nous ont adressé hier soir en dessinant une vraie majorité pour diriger leur parti, celle des rénovateurs dans leur diversité. Avec un leader pour mener le changement, rassembler les tenants des différentes motions et synthétiser leurs propositions : Ségolène Royal.

Dès lors qu'on s'accorde sur cette analyse, il faut considérer le choix des militants socialistes comme sans appel, et le respecter pleinement. Il faut que tout le monde, sans exception, travaille désormais dans ce sens:celui de la rénovation en profondeur de l'appareil et du fonctionnement du Parti socialiste.

Rénovation avec la plus "atypique" des candidates qui arrive en tête, rénovation avec le plus jeune des candidats qui fait un score remarquable, rénovation encore avec les grands élus locaux en responsabilité dans les territoires mais qui étaient jusqu'alors oubliés de Solferino.   

Alors quel visage pour la direction qui sortira du Congrès, le 20 novembre prochain ? Celui que promettaient chacun de ces grands gagnants du suffrage : une équipe nouvelle, rajeunie, féminisée, décentralisée, diversifiée. En un mot, une équipe qui change, avec des personnalités issues de toutes les motions qui ont fait ce choix, clairement.

C'est peut-être ce qui dérange et inquiète aujourd'hui celles et ceux qui regrettent les résultats d'hier soir en travestissant une réalité désagréable pour eux.

Car, oui, l'exigence de changement fera des victimes dans l'équipe sortante, mais tous ceux qui accepteront le choix des militants et iront de l'avant auront leur place dans la nouvelle majorité.

C'est une très bonne nouvelle pour le Parti Socialiste et l'avenir de la gauche dans notre pays."

 
Najat VALLAUD BELKACEM

Publié dans L'avenir du PS

Commenter cet article