Communiqué du pôle écologique

Publié le par webmaster

Engager une rénovation radicale du PS  
 
La motion B était notamment construite autour de deux exigences majeures :

* Devant le constat des impasses du modèle actuel de croissance, ultralibéral et productiviste, une réponse globale est nécessaire : la transformation radicale du mode de développement, prenant pleinement en compte la révolution numérique ;
* Forger les propositions politiques partagées pour engager cette transformation radicale requiert une force politique à la hauteur des enjeux, pour cela il est nécessaire d'engager une rénovation radicale de notre Parti

Jeudi 20 novembre nous sommes appelés à élire le nouveau leader du PS.
Plus qu'un choix de personne, ce qui est en cause c'est d'engager la mue dont le PS a besoin.
 
Après avoir choisi en responsabilité de rejoindre la motion E pour participer à la construction d'une majorité au Congrès de Reims, force est de constater que celui-ci n'a pas permis de réunir les conditions de la nécessaire mutation du PS.

Le vote du 20 novembre est donc la prochaine étape pour tenter d'y parvenir.
Ségolène Royal - appuyée de Vincent Peillon - nous apparaît la mieux à même d'engager cette mutation. Nous apportons notre entier soutien à sa candidature et appelons celles et ceux qui se sont reconnus dans la volonté d'engager une rénovation radicale de notre Parti à voter pour elle jeudi.
 
Christophe Caresche, Géraud Guibert, Eric Loiselet
Animateurs de la motion B

Publié dans L'avenir du PS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article