Le camp du TSS était bien à deux doigts d'une entente avant l'ouverture du Congrès de Reims

Publié le par webmaster

Comme nous vous l'annoncions vendredi dernier, Martine Aubry a confirmé qu’il y avait bel et bien eu une entente passée avant l’ouverture du Congrès de Reims, entre Bertrand Delanoë, Benoît Hamon et elle-même.


Martine Aubry - France Inter
envoyé par franceinter

Durée : 19:02  Pris le : 19 novembre 2008

(Ecoutez bien cet extrait ci-dessous à partir de la 12e minute de l'émission)
Comme Marianne2 vous le révélait déjà le 14 novembre dernier
, Martine Aubry a confirmé ce matin 19 novembre sur France Inter l'existence d'un texte commun entre elle, Bertrand Delanoë et Benoît Hamon: « Delanoë, Hamon et moi même (…) avons beaucoup de choses en commun et je suis sûre que nous travaillerons ensemble demain. Nous avions deux ou trois points sur lesquels nous étions d’accord ; nous nous sommes retrouvés tout les soirs dans les fédérations, je suis allée défendre mon projet à côté de lui (Benoît Hamon), nous avons eu le temps d’en discuter, et je crois qu’aujourd’hui nous sommes clairs. Nous avions d’ailleurs préparé un texte, avec Bertrand Delanoë, qui règle les problèmes sur lesquels nous avions des incompréhensions. Je pense à la protection que doit apporter l’Europe et je pense à l’augmentation du pouvoir d’achat tel que nous la voulons. Ces débats ont déjà eu lieu entre nous, mais respectons les militants qui doivent choisir jeudi, et ensuite nous parlerons ».

 

Mercredi 19 Novembre 2008 - 19:41 marianne2.fr

Virginie Roels

 

Publié dans Citations

Commenter cet article