Ce qui rassemble Ségolène Royal et Barack Obama

Publié le par DA Créteil, etc...

Plusieurs articles, dans Le Monde et dans Libération, évoquent des propos tenus par Ségolène Royal et affirmant une parenté réelle entre les méthodes mises en oeuvre par Barack Obama et Ségolène Royal, tant dans leurs campagnes politiques que dans leur conception de la politique.

RichardTrois sur Le Post a publié un post très intéressant :
Obama-Royal, les faits sont têtus... Nous nous permettons d'y renvoyer quasi inextenso tant les explications qu'il apporte nous paraissent pertinentes :

"Oui, j'ai inspiré Obama", partout la presse en ligne reprend ces mots de Ségolène Royal prononcé à Washington DC. [...]
Y-a-t-il oui ou non une proximité idéologique et/ou une proximité de méthode démocratique entre Barack Obama 
et Ségolène Royal ?

[...]
Oui, Obama et Royal partagent une même vision de la façon de faire de la politique
.
Barack Obama comme Ségolène Royal met la participation des citoyens au coeur de son engagement politique et démocratique.
Tous deux pensent, qu'au 21ème siècle, on ne fait pas campagne et on ne gouverne pas sur un mode caporal à la Nicolas Sarkozy
, surtout si on veut profondément changer la société.

D'ailleurs aujourd'hui en lançant  le nouveau site whitehouse.gov, Macon Phillips, directeur des nouveaux médias de la Maison Blanche a  que la communication de la Maison Blanche via les nouveaux médias serait axée sur la "communication", la "transparence" et la "participation".


Un autre exemple récent ?

Pendant la période de transition, Barack Obama et son futur Secrétaire d'Etat à la Santé ont lancé une vaste consultation participative pour préparer cette réforme essentielle à venir.  [...]
Comme l'explique cet article du Washington Post de décembre, intitulé "
les politiques d'Obama se tournent vers leurs outils de campagne", l'équipe d'Obama à mis en place un site web de transition et fait appel aux citoyens et militants dans le cadre de réunions participatives pour préparer cette réforme et permettre aux citoyens d'y participer et de peser ("to weigh in"). Sans doute une manière de faire contre-poids face aux lobbys de Washington DC.
Ainsi le sénateur démocrate Ken Salazar (Colorado) cité dans
cet article déclare « le Président élu Obama croit que le vrai changement vient d'en bas, pas de Washington DC ».
Et ceci est loin d'être un exemple isolé, puisque Barack Obama et son équipe promettent de multiplier ces opportunités pour le peuple américain peser et de participer aux changements qui vont s'opérer dans leur pays.


Même les "experts" ne s'y trompent pas !

La fondation Terra Nova, le "think tank" ou la boîte à idées de la gauche a envoyé aux Etats-Unis un groupe d'experts pour analyser la campagne de Barack Obama et en tirer tous les enseignements.
Parmi ces experts on trouve : Benoît Thieulin (ancien responsable de la campagne présidentielle sur le web, fondateur de la Netscouade), Versac, Olivier Ferrand et même Bruno Jeanbart, Directeur des études politiques du sondeur OpinionWay !
Après avoir analysé la campagne de Barack Obama, quelles recommendations font-ils aux partis et notamment au PS ?

« Une telle mobilisation de masse est possible en France » , affirme la fondation qui met en exergue la nécessité de "créer un parti de masse" en rupture avec la conception, chère à la gauche française, du  « parti d'avant-garde où l'adhésion est filtrée ».

En bref, ils recommandent d'appliquer les propositions de Ségolène Royal au congrès du PS !
Et oui les faits sont bien tétus...

Commenter cet article