Désobéir à Darcos : pourquoi je refuse d'évaluer mes élèves

Publié le par DA Créteil, etc...

Depuis la rentrée des vacances de Noël, plusieurs enseignants nous ont écrit pour expliquer ce qui les scandalisait dans les évaluations des élèves de CM2 qu'on leur demande de faire en plein milieu d'année scolaire. Voici le témoignage de l'un d'eux, qui dénonce les choix pédagogiques de Xavier Darcos.

Si j'ai refusé de mettre en place le dispositif d'évaluation des CM2 et l'ai fait savoir publiquement, c'est poussé par une indignation face à ce dispositif précipité, qui a pour but de "mieux mesurer" mais qui n'est pas pertinent à cette période de l'année puisqu'il interroge les élèves sur des notions non encore étudiées, qu'il privilégie la prise en compte des erreurs plutôt que des réussites (une réussite majoritaire étant codée comme un échec) et crée donc artificiellement de l'échec là où il ne se trouve pas.

Plus grave encore à mes yeux: le dispositif assume le parti pris de renvoyer à l'élève une image négative de lui-même, l'image d'un élève qui éprouve des difficultés qu'il ignorait pour la bonne raison qu'elles viennent d'être créées par l'évaluation, et qu'il devra à son tour assumer devant ses parents.

Cette évaluation sera l'instrument d'une fragilisation de l'école

lire la suite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article