Chercheurs: Pécresse va «retravailler» le décret

Publié le par DA Créteil, etc...

Pour parler clairement : REPORT du Projet de loi de Mme PECRESSE


Après avoir nommé ce matin une médiatrice, la ministre lâche du lest sur la réforme des statuts. Neuf présidents d'université ont rallié la contestation et les lycéens pourraient rejoindre les cortèges demain.

Le décret modifiant le statut des enseignants-chercheurs, dont une mouture avait été transmise au Conseil d'Etat, «va être retravaillé», a déclaré cet après-midi sur France Info la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse.

La tâche sera confiée à Claire Bazy-Malaurie, médiatrice nommée ce matin par la ministre pour prolonger la concertation». Sa mission consistera à «retravailler le décret avec l'ensemble de la communauté universitaire, pour lever tous les malentendus qui s'expriment» et «aussi les préoccupations, discipline par discipline», précise la minitre.

Présidente de chambre à la Cour des comptes, spécialiste des questions universitaires, Claire Bazy-Malaurie avait déjà été nommée en 2008 présidente du Comité de suivi de la loi LRU de 2007 sur l'autonomie des universités. 

Cette annonce intervient alors que les présidents ou vice-présidents de neuf universités demandent au gouvernement, dans un appel solennel lancé à la Sorbonne aujourd'hui, de retirer ses projets de réforme controversés sur le statut des universitaires et la formation des enseignants (appel à lire sur le blog de notre journaliste Sylvestre Huet).

«Droit à l'avenir»

lire l'article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article