Bling bling, la rechute de Sarkozy

Publié le par DA Créteil, etc...

Par Juan. 97ème semaine de Sarkofrance, qui a eu cette semaine encore, du plain sur la planche : Besson, Mexique, Pérol, Pécresse, Darcos, Hadopi.



Extrait de la brochure publicitaire de l'hôtel El Tamarindo où a séjourné le couple présidentiel.
Extrait de la brochure publicitaire de l'hôtel El Tamarindo où a séjourné le couple présidentiel.

Où est passée la droite décomplexée ? Où est passée la droite décomplexée ? Celle qui nous martelait, sourire aux lèvres, qu'il fallait rompre avec nos pratiques étatistes, étriquées et paresseuses ? Celle qui nous assénait qu'il fallait travailler plus, s'enrichir plus, expulser plus, punir plus ?
Où est passée cette droite qui assumait le franc-parler de son «jeune» président, son dynamisme à dynamiter tous les tabous, sa propension à dénoncer la repentance inutile du passé ?
Cette droite a disparu. Chaque nouveau plan social l'embourbe dans un discours contre-nature, qu'elle appelle «pragmatisme», prônant la protection de l'Etat. Sarkozy cache ses invitations luxueuses en vacances. Eric Besson cache ses expulsions de clandestins. Xavier Darcos se terre. Fillon recadre Wauquiez à propos de Total. Martin Hirsch embauche sur ebay. Rachida Dati est «loanisé».
Idéologiquement, la droite semble morte, finie, disparue, cassée, cachée. En un mot, recomplexée ! Et politiquement, elle n'existe encore que parce que la gauche est absente.

Sarkozy n'assume plus son «Bling Bling»

lire l'article


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article