"Continuer la pression et la protestation"

Publié le par DA Créteil, etc...

Ségolène Royal a estimé vendredi que "la colère qui s'est exprimée" lors des manifestations de jeudi "ne peut que se démultiplier" et elle a appelé à "continuer la protestation et la pression" contre un pouvoir "maintenant coupé du peuple".

"La colère qui s'est exprimée dans la rue avec beaucoup de dignité (...) ne peut que se démultiplier aujourd'hui face à un gouvernement et à un président de la République qui restent sourds, qui restent aveugles à l'égard des aspirations profondes d'un pays qui veut vraiment que ça change", a déclaré l'ex-candidate socialiste à l'élection présidentielle sur France Info.


Interrogée sur les propos du conseiller social de l'Elysée Raymond Soubie jugeant que la protestation sociale n'avait "pas franchi d'étape", elle a déclaré : "Je pense que c'est une grave incompétence et la démonstration que ce pouvoir est maintenant coupé du peuple".


Selon la présidente de la région Poitou-Charentes, l'exécutif a, "de la même façon qu'en Guadeloupe (...), le discours du mépris et de l'indifférence, mais c'est devenu insupportable".


"Je crois qu'il faut continuer la protestation et la pression", a-t-elle jugé, alors que les syndicats devaient se réunir vendredi pour décider de la suite à donner au mouvement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article