Silpro : trop de rumeurs mensongères

Publié le par DA Créteil, etc...

Blog J.L. Bianco



 

Vidéo du Vendredi 10 avril 2009

 

Article du 6 avril 2009

Après l’annonce d’un second plan social à l’usine ARKEMA de Château-Arnoux/Saint-Auban, le projet de création d’une usine de fabrication de silicium par SILPRO permettait d’assurer le reclassement d’une majorité des salariés victimes de cette restructuration.

Or, la crise actuelle ayant provoqué le désengagement total ou partiel d’une partie de ses partenaires financiers, SILPRO rencontre des difficultés pour finaliser son plan de financement.

Aujourd’hui, la garantie de l’Etat permettrait d’obtenir un prêt de la Banque Européenne d’Investissement  pour relancer cette formidable initiative. 

C’est pourquoi j’ai adressé un courrier au Président de la République pour lui demander d’agir vite et de recevoir une délégation de l’intersyndicale d’Arkema et des élus Bas-Alpins.  

Si aucune décision rapide n’est prise au plus haut niveau de l’Etat, nous allons vivre une double catastrophe et désespérer durablement les salariés, les chefs d’entreprises, la population et les élus.

Publié dans Luttes sociales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

daumas fabrice 14/04/2009 21:59

Total  à aider Arkema à restructurer le site de saintAuban en 2005 en supprimant 400 postes sur 750.Les seuls investissement effectués sont dans les unités qu'ils veulent fermés en 2009 et qu'ils disaient d'avenir. Total devrait avoir l'obligation de rentrer dans le capital de silpro pour sauver les salariés d'Arkema ainsi que Sarko qui n'arréte pas de dire qu'ils faut investir dans les energies renouvelables. Pour une fois qu'en France il y a un projet interessant on ne fait rien pour le sauver, bougez , ce dossier vaut la peine d'étre étudié car Total aussi se vente d'etre dans le photovoltaique c'est un comble...