Sarkozy, 1er président antisocial, perd son sang-froid

Publié le par DA Créteil, etc...

Par Juan. Sarkozy qui donne des leçons d'humilité à ses ministres et qui décide qu'on peut se moquer d'un chef d'Etat (surtout des autres), des journaux qui parlent de reprise quand l'emploi est au plus mal… On croit rêver. Mais tout cela est réel. Bienvenue en Sarkofrance pour la 102e semaine consécutive !



(photo Salvez-flickr-cc)
(photo Salvez-flickr-cc)


Que s'est-il passé ? Depuis janvier et la fin de la présidence française de l'Union Européenne, Nicolas Sarkozy ne parvient plus à maîtriser l'agenda politique du pays, ni même ses propres troupes. Comme lors de l'hiver 2007/2008, avant la déroute des élections municipales, il tente bien de masquer ses difficultés par des annonces qui tombent à plat et un optimisme factice. Mais son comportement et ses échecs reviennent au centre des critiques.

lire la suite    ICI

Commenter cet article