Menaces sur l'école publique - réagissons !

Publié le par DA Créteil, etc...

Bonsoir à tous,
 
J'ose espérer que l'article cité ci-dessous attirera votre attention la plus vive.
C'est une des faces de la destruction organisée de notre école publique.
 
Lisez d'abord l'article de Marie Lavin sur le lien ci-dessous avant de poursuivre la lecture de mail
 
http://www.mediapart.fr/club/blog/marie-lavin/260509/guy-bert-ou-paul-moquet-suite-mais-pas-fin
 
L'Inspecteur d'Académie de Créteil et le maire UMP de Nogent n'hésitent  pas à sacrifier l'intérêt des enfants et à passer outre l'avis des familles pour se faire bien voir du pouvoir en place. C'est donc à faire connaître et à dénoncer vivement. C'est cela aussi le sarkozysme
 
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx.
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
 
 
SUITE :
Proche de l'Éducation nationale, défendant l'école publique laïque,  je suis très en colère contre nos dirigeants :
Nous avons écrit à nombre de nos parlementaires, aux Maires, au Ministère, bien peu nous ont répondu !
 
Que font-ils  nos dirigeants du PS ? Les entendez vous beaucoup sur ce démantèlement qui vous concerne tous,  vous qui avez des enfants, des petits enfants ? 
 
- oui notre école maternelle est en danger par une suppression à terme,  déjà existante dans plusieurs pays de l'Europe, (par le remplacement en cours dans un premier temps d'un accueil des plus jeunes dans des "jardins d'éveil") 
- oui nous devrions agir pour éviter la disparition déjà commencée des réseaux d'aides spécialisés pour enfants en difficultés (RASED) (plusieurs dizaines de postes supprimés rien que dans le Val de Marne)
- oui nous devrions nous battre contre la diminution de plus en plus importante des médecins, psychologues et infirmières scolaires
- oui nous devons nous battre contre la suppression de 2 heures de cours par semaine depuis septembre 2008, et remplacé par 2 heures de soutien à quelques  élèves et qui ne donnent pas des résultats très probants quoiqu'en disent certaine  presse et le ministère.
- oui nous devons exiger le rétablissement de  ces 2 heures supprimées, qui sur une scolarité complète est  un gaspillage et une perte ENORME.
- et je ne suis pas exhaustif sur tous les sujets de crainte,   de plus  je ne m'occupe que de  l'école primaire.
 
Alors l'Europe c'est bien et c'est le rêve de ceux d'entre nous qui ont vécu la guerre de 39/45, mais pas cette EUROPE qui détruit tout en voulant tout uniformiser vers le bas et vers le profit car à terme l'école publique sera privatisée comme le souhaitait la conseillère à l'éducation à l'Élysée de notre président
 
Cordialement
Un homme en colère (Saint-Maur)

Commenter cet article